Your address will show here +12 34 56 78

1ers résultats de l’enquête nationale impulsée rapidement par le Mouvement Associatif avec l’appui opéarationnel de Recherches et Solidarités (dont nous avons la chance d’être bénévole).

mouvement associatif

– Un réservoir d’aide colossal.

45% des associations se disent volontaires pour une action solidaire au-delà de leurs adhérents, sous réserve d’être guidées par les autorités

– Inquiétudes financières : 28 % des répondants sont inquiets du maintien des partenariats financiers

– Seule une association sur 5 arrive à maintenir un faible niveau d’activité

– Au 26 mars, une association sur deux a pu prendre des nouvelles de ses adhérents.

Enquête basée sur 5 337 réponses, du 20 au 26/03/20. Merci aux répondants !

Synthèse des 1ers résultats

0

Pandémie oblige, l’appropriation des outils numériques de travail à distance s’accélère -) !

Voici la sélection d’Accointance de 3 notes méthodologiques fort utiles :

-> 23 outils pour : travailler à distance, mener quizz, sondage et évaluation, gérer des projets, raccourcir des liens, rédiger à plusieurs, stocker et accéder à des documents, gérer des tâches, contrôler des appareils à distance : lien (source : PANA)

-> Support de webinaire de rapide présentation des outils : lien (source : PANA)

-> Des conseils méthodologiques sur le télétravail : lien (source : Animacoop).

0

La collecte de dons (fundraising) et le développement de partenariats privés avec des fondations ou des entreprises sont déjà un art délicat …

Mais quant à convaincre sa structure porteuse de projets d’intérêt général de consacrer des moyens à cette recherche de fonds et de partenariats … vous voyez la hauteur de la barrière ?

De toute façon, les pistes efficaces dans votre situation vous seront personnelles, c’est vous qui à l’interne pouvez mener un diagnostic fin de la situation, freins et leviers.

Quelques pistes pour vous y aider …

* Aborder la chose sous l’angle de l’investissement et non de la dépense

* Aider à visualiser les résultats anticipés

* Chiffrer les baisses attendues de recettes si vous ne faites rien, graphiques à l’appui et scénario présenté du type  »quelle service fermera -ton ? »

* Visiter ensemble un autre acteur qui a, lui, élaboré une stratégie et obtenu des résultats

* Ecouter finement les objections qui vous sont faites, car elle peuvent être de nature très variées. Vous constaterez parfois des freins culturels, soit liés au fait de parler d’argent, soit liés à la  »honte de demander » …

* Travailler tout cela collectivement, sans vous faire déléguer la mission comme si elle était à mettre en oeuvre seul-e ; ces situations sont complexes et nécessitent plus que jamais une intelligence collective !

Vous nous ferez part de vos résultats ?

(source photo : Freepik)

0

Nous poursuivrons sans plagier G M Marquez …

Quelques conseils simples, si votre association vit pour tout ou partie de dons.

Avec la pandémie actuelle (03/20) vous êtes malheureusement probablement partis pour une baisse de votre collecte ; qui plus est après une actualité 2018-19 qui avait déjà été tendue !

D’une manière générale continuez de collecter, car disparaitre de la scène ne vous apportera rien,mais adaptez la sélection de vos outils et les contenus de communication.

1. A court terme, prenez vous-même le temps de sortir de la sidération, … puis

2. A court terme, ne sollicitez plus de RV même en visioconférence, vous allez vite sentir quand cela sera entendable

3. Arrêtez naturellement les démarches qui impliquent un face à face et réservez ce temps à muscler votre stratégie de collecte digitale, occasion de l’auditer et de la parfaire

4. Appelez vos moyens et grands donateurs et partenaires pour les écouter (quelle est leur situation, comment voient-ils les choses ?)

5. Rerédigez vos contenus :

– Adaptez-les au contexte, actez celui-ci

– Expliquez en quoi votre cause reste importante et urgente

– Le cas échéant , faites le lien entre les conséquences prévisibles de la pandémie et vos missions et vos actions

– Faites plus que jamais relire vos projets de contenus par des tiers pour qu’ils valident leur acceptabilité …

– Faites les évoluer selon le temps ; car il n’est pas dit que nombre de personnes soient encore plus sensibles après la pandémie aux causes solidaires, soyez dans le bon timing

6. Repoussez vos campagnes legs, tout en sachant que votre cause sera peut être écoutable après la fin de la pandémie par des personnes qui voudront affecter avec beaucoup de sens leurs économies

7. Collectez maintenant des coordonnées de typologies de prospects qui vous tiennent à cœur. A la fin de la pandémie, ce sera à vous d’être de ceux qui leur proposent un monde plus agréable à vivre

8. Entretenez votre propre moral et celui de vos équipes …

Allez, courage, gardez la flamme indemne !

0

PREVIOUS POSTSPage 1 of 5NO NEW POSTS